Portail coulissant ou à battants : comment choisir ?

Vous souhaitez installer un portail sur votre propriété, vous avez déjà opté pour un modèle contemporain ou classique, mais vous ne savez pas quel type d’ouvrant choisir. Outre les préférences personnelles, dans ce domaine, il faut prendre en compte quelques détails. De la topographie de votre terrain aux dimensions de l’ouverture en passant par les autorisations municipales, nous allons faire le tri pour vous aider à décider entre portail coulissant et à battants.

Conditions et obligations pour la pose d’un portail à battants

Tout d’abord, quand vous allez choisir votre portail, renseignez-vous auprès de votre mairie pour les règles d’urbanisme. Elles vous indiqueront la hauteur maximale envisageable ainsi que les couleurs autorisées.

Concernant ces règles, on peut déjà vous dire qu’il est interdit d’avoir un portail à battants dont l’ouverture se fait côté rue, sur la voie publique. Si c’est le cas, votre portail devra être reculé sur votre terrain d’une distance égale à un battant afin que celui-ci s’ouvre sur votre propriété et non sur la voie publique.

Si vous ne souhaitez pas le reculer, vous devrez alors choisir un ouvrant vers l’intérieur et, là aussi, il y a des points sur lesquels il vous faudra être vigilant. En effet, il faudra qu’il y ait suffisamment de place pour la longueur d’un battant plus celle de votre voiture, tout en laissant l’espace pour ouvrir le garage.

Enfin, si depuis l’emplacement prévu pour votre portail le terrain monte, un modèle à battants ne sera pas envisageable, simplement car vous ne pourrez pas l’ouvrir correctement. On notera aussi que le degré d’ouverture des 2 vantaux variera de 90° à 180° selon leur type de fixation aux piliers (en applique ou en tableau).

Le choix d’un portail coulissant

Les conditions de taille et de couleur restent les mêmes que pour un portail à battants. Néanmoins, avec un portail coulissant vous n’aurez aucun problème lié à l’ouverture sur la voie publique puisqu’il glisse à l’intérieur de votre propriété. Il pourra donc être positionné en limite de celle-ci et s’adaptera à votre terrain, qu’il soit plat, en descente ou en montée. La seule chose qui peut vous empêcher de faire ce choix, c’est l’absence d’une longueur suffisante à droite ou à gauche de votre portail. Effectivement, il est nécessaire d’avoir d’un côté ou de l’autre au minimum la même longueur que celle de votre portail pour lui permettre de s’ouvrir entièrement. Il n’existe qu’un seul type de pose pour un coulissant avec pour unique variante le côté d’ouverture.

Quel que soit votre choix, il devra prendre en compte tous ces points et, si vous le souhaitez, vous pourrez décider de le motoriser ou non. Et pourquoi ne pas l’associer à un portillon pour vous faciliter la vie au quotidien ? Réfléchissez bien avant de faire votre choix, car vous allez l’ouvrir plusieurs fois par jour, alors autant ne pas regretter.